• Une nouvelle approche de calcul biostatistique implique une déphosphorylation altérée des récepteurs des facteurs de croissance comme associée à la sévérité de l'autisme

    Une nouvelle approche de calcul biostatistique implique une déphosphorylation altérée des récepteurs des facteurs de croissance comme associée à la sévérité de l'autisme

     

    La prévalence des troubles du spectre autistique (TSA) a augmenté de 20 fois au cours des 50 dernières années jusqu'à un taux > 1 % chez les enfants américains . Bien que les études de jumeaux témoignent d'un haut degré d'héritabilité , les facteurs de risque génétiques sont encore mal compris. Nous avons analysé les données de deux populations indépendantes en utilisant les données genetically structured wide-locus et ajouté des données de contrôles indépendants pour explorer l'épistasie (Note de traduction : interaction existant entre deux ou plusieurs gènes, qui masquent ou empêchent l'expression de facteurs situés à d'autres lieux génétiques ).  
    [...]
    D'après de récents résultats dans un trouble comorbide , l'absence d'épilepsie à l'enfance , nous avions émis l'hypothèse que l'orientation des axones et la signalisation du calcium sont impliqués dans l'autisme.
    L'enrichissement des résultats des deux études avec des gènes connexes confirme cette hypothèse . Les variations supplémentaires spécifiques au TSA identifiées dans cette étude suggèrent un facteur de croissance prolongé se signalant comme une cause des formes plus sévères de TSA. Un autre groupe de gènes apparentés suggère les canaux chlorure et ions de potassium comme des cibles supplémentaires de médicaments spécifiques au TSA .  
    L'implication de facteurs de croissance indique le temps d' accélération de la croissance neuronale et l'élagage à l'âge de 9-24 mois comme la période pendant laquelle le traitement avec des modulateurs de canaux ioniques erait le plus efficace dans la prévention de la progression vers des formes plus sévères de l'autisme. 
    Par extension , la même approche de calcul biostatistique peut donner des aperçus profonds sur l'étiologie de nombreuses maladies communes à partir des données génétiques recueillies au cours de la dernière décennie .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :