• Sentiments de regret et de déception chez les adultes avec autisme à haut niveau de fonctionnement cognitif

    Sentiments de regret et de déception chez les adultes avec autisme à haut niveau de fonctionnement cognitif

     

    Les déficiences dans le traitement des émotions dans les troubles du spectre autistique (TSA) peuvent être caractérisées par l'incapacité à produire et à reconnaître, des émotions fondées sur la cognition et l'auto-réflexion, comme la fierté, l'embarras et la honte.  

    Parmi ce type d'émotions, de regret et de déception, ainsi que leurs homologues positifs, le résultat d'une comparaison contre factuelle, c'est la comparaison entre une valeur réelle («ce qui est») et une valeur fictive («ce qui aurait pu être»). Cependant, alors que la déception est vécue lorsque le résultat obtenu est pire que le résultat attendu qui aurait pu se produite à partir du même choix, le regret se produit lorsque l'on éprouve un résultat qui est pire que le résultat de choix non retenus.  
    En manipulant une tâche de jeu simple, nous avons examiné les rapports subjectifs sur l'intensité des émotions négatives et positives dans un groupe d'adultes avec autisme et haut niveau de fonctionnement cognitif ou avec syndrome d'Asperger (AHF/SA), et un groupe témoin apparié en âge, sexe et niveau d'éducation . 
    On a demandé aux participants de choisir entre deux loteries avec différents niveaux de risque sous deux conditions de la rétroaction de résultats: (i) partielles, dans lequel seulement le résultat de la loterie choisie était visible, (ii) complète, dans laquelle les résultats des deux loteries étaient visibles simultanément.  
    En comparant les conditions partielles et complètes, nous avons cherché à étudier l'effet différentiel entre déception et regret, ainsi qu'entre leurs homologues positifs.  
    Par rapport aux participants de contrôle (CP), le groupe de  AHF/SA  montre des regrets et pas de différence entre regret et déception, avec une capacité conservée à utiliser la pensée contrefactuelle et un comportement de choix similaire

    Les difficultés à distinguer le sentiment de regret chez les participants ayant AHF/SA peuvent être expliquées par une diminution de la conscience émotionnelle, probablement associée à une connectivité fronto-limbique anormale.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :