• La dyspraxie, une pathologie handicapante encore mal diagnostiquée

    La dyspraxie, une pathologie handicapante encore mal diagnostiquée

     

    La dyspraxie, une pathologie handicapante encore mal diagnostiquée France 3 Centre Kylian a été diagnostiqué dyspraxique à l'âge de 4 ans. 98% des enfants dyspraxiques sont des garçons.

     

     

     

    La dyspraxie est un trouble de la coordination motrice. Les enfants atteints sont considérés comme des élèves maladroits ou distraits. Ils ont du mal à concevoir et à effectuer simultanément une action simple. Ils écrivent très mal et éprouvent de grandes difficultés à réaliser un exercice. C'est un handicap qui n'est pas visible mais qui pénalise les enfants dans leur scolarité.

    Plus le diagnostic est précoce, plus la rééducation mise en place par le psychomotricien ou l’ergothérapeute sera efficace. Depuis 2002, Les dyspraxies sont reconnues comme handicapantes par le ministère de l’Education.  Elles restent pourtant des pathologies méconnues des professionnels de santé. « Les médecins scolaires ne sont pas tous au fait de cette maladie » déplore Martine Girault de l’association Dyspraxie Mais Fantastique (DMF) 45. 

    logodmfbis.jpg
     

    L'association nationale DMF, créée en 2003, cherche à sensibiliser autour de la dyspraxie dans le but de mieux faire reconnaître ce handicap. Une nouvelle antenne vient de s'installer en Eure-et-Loir. Dans le Loiret, vingt-cinq familles sont concernées pas cette  maladie. Nous en avons rencontré une, non loin de Montargis. Kylian a 14 ans. Il a été diagnostiqué dyspraxique à l'âge de 4 ans. Un diagnostique qui aurait pu avoir une incidence sur sa scolarité si sa mère ne s'était pas battue pour que ses enseignants prennent en charge son handicap.

    reportage de C.Jean-Joseph et D. Le Pape
    intervenants: Kylian et Martine Girault

     

    Vidéo

    http://centre.france3.fr/2013/02/28/la-dyspraxie-une-maladie-handicapante-encore-mal-disgnostiquee-208029.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :