• Autisme et Comportement : Vers une Plus Grande Autonomie

    Écrit par : Marjorie et Shilov

     

     

     

    Autisme - Comportement - Autonomie -

     

    Votre enfant fait souvent les mêmes gestes du matin au soir?

     

    Y a-t-il moyen de lui permettre non seulement de varier ses activités, mais aussi de contribuer à son autonomie de sorte qu’il prenne part à la vie de tous les jours et comprenne mieux comment fonctionnement les choses de la vie courante?

     

    La possibilité de mieux fonctionner au fil des ans peut se présenter pour plusieurs enfants sous le spectre de l’autisme à travers différents types de thérapies et une fois le «moteur» reparti, il peut être bénéfique de plonger notre enfant dans l’environnement ambiant, tout en respectant son besoin de se retrouver parfois seul pour se ressourcer.

     

     

     

    Par où commencer?

     

    Au début, vous pouvez simplement décrire vos activités en sa présence. Par exemple, si votre enfant se trouve proche de vous et que vous préparez un repas, que votre enfant soit verbal ou non, profitez de l’occasion pour lui dire : «devine qu’est-ce qu’on mange? ton plat préféré! (dites ce que c’est); regarde comment je le fais (ex.:  j’enlève la pelure, je coupe, je fais cuire…)».

     

    Je ne regrette pas d’avoir pris l’habitude de parler à ma fille qui ne parlait qu’à peine il y a quelques années et auprès de qui j’avais souvent l’impression de tenir un monologue. Bien qu’elle semble à présent devoir mettre de l’ordre dans ses idées avant de parler, elle participe activement à la vie de famille et prend plusieurs initiatives quant aux tâches ménagères.

     

    Il pourrait sûrement en être de même pour votre enfant.

     

     

     

    Une étape à la fois…

     

    Tandis que je m’apprête à mettre sur pied un système pour déléguer les tâches à la maison, j’ai pensé que je pourrais partager avec vous, par la même occasion, quelques petites tâches

     

    (ci-dessous) que vous pourriez attribuer à votre enfant dans un cadre sécuritaire et selon son niveau d’autonomie à travers le temps.

     

    Au début, vous pouvez lui demander d’être tout simplement votre assistant, pour ensuite l’accompagner dans sa tâche et effectuer un travail d’équipe. Une fois une assez grande autonomie installée, vous pouvez jeter un coup d’oeil en l’encourageant durant le processus. En vérifiant si la tâche a été faite, encouragez votre enfant de différentes façons (verbalement, avec des autocollants, périodes de jeu/lecture, sorties en plein air, etc.). Vous pouvez en ajouter d’autres au fur et à mesure que l’enfant grandit ou effectuer une rotation entre différentes tâches d’une semaine à l’autre.

     

     

     

    Vider

     

    La poubelle ou la corbeille de recyclage; le panier à linge sale. Pour l’aider à développer l’habitude, vous pouvez placer un panier ou un sac en tissu accroché derrière la porte de sa chambre et dans lequel il mettra son linge sale au fur et à mesure et qu’il pourra vider à la fin de la semaine en vue du lavage. Connaître l’emplacement des bacs à poubelle et à recyclage autour de la maison pourrait non seulement l’aider à mieux prendre conscience de l’environnement extérieur à la maison, mais peut aussi être une occasion de discuter de la destination des poubelles et des objets recyclés, etc.

     

     

     

    Ranger

     

    Faire son lit, ranger ses jouets, ranger après les devoirs ou toute autre activité qui a exigé que l’on utilise des objets qui ne se retrouve pas en principe à un endroit donné. Comme pour toute autre chose, il faut procéder par étape; décidez une première habitude de rangement que vous souhaitez que votre enfant adopte (ex. : ranger ses jouets) et demandez lui de le faire chaque fois qu’il a fini de jouer. Mettez des conditions : par exemple, il faut qu’il ait rangé un premier jeu avant d’en sortir un nouveau. Efforcez-vous de faire preuve de cohérence en restant ferme sur les conditions établies.

     

     

     

    Nettoyer

     

    Laver des fruits et des légumes avant de les manger; nettoyer une petite surface du plancher ou le balayer. Vous pouvez montrer à votre enfant comment frotter une tache sur un vêtement ou ou lui expliquer par étapes le fonctionnement des machines à laver / sécheuse.

     

     

     

    Préparer

     

    Vêtements pour l’école ou pour une activité sportive, mettre la table, éplucher, trancher, râper, passer au tamis : autant de petites actions qui pourraient faire la joie de votre enfant et faire en sorte que vous vous sentiez en bonne compagnie par votre petit(e) ou grand(e) assistant(e).

     

     

     

    Cuisiner

     

    Laver, brosser, couper, peler, avec des outils sécuritaires, des fruits et des légumes lors de la préparation de repas, pour les collations ou encore pour des anniversaires.

     

     

     

    Réparer

     

    Si vous aimez bricoler et que votre enfant semble avoir ce penchant, vous pouvez prévoir du temps pour réparer des jouets brisés ou raccommoder de façon sécuritaire.

     

     

     

    Arroser

     

    Cela peut devenir un rituel hebdomadaire pour votre enfant de faire le tour des pièces pour arroser les plantes de la maison ou du potager, sans oublier celles du balcon (avant et arrière)!

     

     

     

    Trier

     

    Le tri des vêtements par couleurs avant de les laver peut facilement être un jeu pour notre enfant. Il sera possible de lui expliquer éventuellement le pourquoi (la teinture qui pourrait déteindre, etc.). Votre enfant peut également aider à faire le tri de photos pour monter un album, ce qui peut être l’occasion d’identifier des souvenirs et susciter des fous rires!

     

     

     

    Décorer et embellir

     

    Certains bricolages de votre enfant pourraient sûrement servir à décorer une pièce ou être placés sur un bureau? S’il est en mesure, votre enfant peut vous aider à déplacer certains objets afin de donner une nouvelle allure à une pièce.

     

     

     

    Autisme - Comportement - Autonomie En route vers l’autonomie

     

    Si votre enfant s’implique ne serait-ce que pour l’une ou l’autre de ces catégories de tâches, il aura franchi, mine de rien, une étape vers une plus grande autonomie qui pourrait lui être utile jusqu’à l’âge adulte et cela serait pour vous un des indicateurs de son potentiel.

     

    Imaginez votre réduction de stress en voyant votre enfant se mettre à la tâche; imaginez votre joie en partageant un moment où vous vous affairez ensemble dans la vie de tous les jours… n’est-ce pas à travers ces choses dites «simples» que repose notre bonheur réel?

     

    P.S. : Si cet article vous a été utile, n’hésitez surtout pas à le partager avec d’autres familles que vous pensez qui en auraient besoin et prenez le temps de vous inscrire sur notre site afin que nous puissions vous supporter dans vos démarches en vous donnant des ressources et pour vous envoyer des trucs au quotidien.

     

    À vous de jouer!

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :